PARTAGER

Pourquoi les enfants sont-ils mal polies de nos jours ?

Cette grande question que tout le monde se pose a pourtant une réponse simple: ils demandent de l’attention. En effet, cela peut paraître a peu enfantin de le penser ainsi mais c’est la conclusion que beaucoup de psychologues en tire. Il est évident que cette réponse n’est pas la seule, lors d’une réunion où j’ai moi-même eu l’occasion de discuter avec plusieurs enseignants : jeunes comme seigneurs. J’ai pu entendre différentes raisons. Selon certains enseignants seigneurs, à une époque les élèves n’osaient pas répondre lorsqu’un professeur leur reprochait quelque chose. Alors qu’est-ce qui a fait qu’on n’est plus dans cette optique ? Pourquoi les exclusions de cours ont multiplié ? Qu’a-t-on perdu pour que les élèves se comportent aussi mal en cours et adoptent une attitude négligée dans la vie ? Ce que beaucoup de gens ne voient pas et surtout les jeunes parents c’est le rôle que la famille joue dans l’apprentissage d’un enfant. Si on reste dans l’optique que l’école va éduquer les enfants alors autant mettre les enfants dans des internats pourquoi auraient-ils besoin de leurs parents ? Le rôle d’une famille n’est pas seulement de donner l’amour c’est également donner des règles de vie, des principes sur lesquelles l’enfant grandit. La conclusion que j’en tire avec mes peu d’années d’expériences autant qu’enseignante c’est que la famille n’accorde pas assez de temps et d’importance au potentiel de leur enfant. Tout les enfants ne sont pas nés pour devenir des médecins, ingénieurs, avocats, certains sont des artistes qui ne trouvent pas leur voix, d’autres sont trop sensibles pour avouer que quelque chose les traumatise et prétendent jouer « aux durs ». De surcroît, dans le monde où nous vivons actuellement, le rôle de la famille devient encore plus important afin de protéger les enfants des dangers extérieurs. En effet, il me semble que la génération de moins de 18 ans de nos jours est énormément exposée. Tout les jours, on apprend des choses horribles, des enfants abusés, torturés, victimes de viols. La séparation et le respect qui existait à une époque est devenue un mythe pour les jeunes comme pour les moins jeunes ce qui se traduit par la folie dans laquelle nous vivions. Personne n’est à l’abri, et les premières victimes sont des enfants qui ne comprennent ce qui se passe exactement autour d’eux. Il ne faut pas oublier qu’ils restent des enfants, ce n’est guère parce-qu’ils sont capables de manipuler des gadgets numériques, qu’ils ont perdu leurs esprits simples ou qu’ils ont développé un esprit de critique précoce. Autant qu’être humain, je veux protéger cette nouvelle génération qui est complètement perdue, ils ne savent pas ce qu’ils veulent faire de leurs vies, ils ne savent pas ce qu’ils peuvent faire car personne les encourage à s’épanouir ailleurs que dans les cours. Dû au fait qu’ils sont exposés et qu’ils voient à longueur de journée des choses aux quelles ils ne comprennent rien, ils ont développé une haine contre la société, ce qui explique leur style de musique qui est souvent le rap. Un chanteur qui fait fortune en vendant une chanson remplit de haine contre la société qui la ‘brisé’. Toutes les raisons que j’ai énuméré pointent encore une fois vers le problème de l’attention. Si un enfant dès son jeune âgé comprend que les adultes autour de lui sont pas pour lui et non sont pas pour lui « pourri » la vie, on aurait une génération plus focalisée, construite, ouverte d’esprit et dont la seule occupation serait le future et non le passé. Les jeunes parents qui au nom de la psychologie de l’enfant n’osent pas s’imposer face à leurs enfants ne leur rendent pas service au contraire, ils perdent la valeur qu’ils sont sensés avoir aux yeux de leur enfants. Mon but n’est pas de critiquer les jeunes parents mais juste pointer du doigts les dangers qu’on en encourt tous si ces raisons ne sont pas comprit et si on ne fait rien pour les résoudre. La famille et l’école sont deux acteurs principaux dans la vie d’un enfant, il a besoin de se sentir bien dans ces deux sphères. Pour ce que cela se réalise, ces deux acteurs doivent se coordonner afin de préparer la futur génération aux défies qui les attendent. J’encourage les parents à poser des questions à leurs enfants sur leurs journées, leurs opinions, ce qui les a intéressé ce qui leur déplut et pourquoi afin de créer une relation de confiance. J’encourage également les parents à prendre part dans les activités de l’école où leurs enfants sont, pour mieux comprendre les sentiments de leurs enfants.

Mubbashra NAEEM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here