Le smartphone le plus abordable au monde est Indien. Mercredi, la société Ringing Bells, soutenue par le gouvernement indien, a présenté le Freedom 251. Ce smartphone est proposé à 251 roupies (environ 3,30 euros). Les ventes, qui ont démarré ce jeudi à 6 heures du matin, ont dû être interrompues, en raison d’un afflux de connexions. Elles devraient reprendre d’ici à vendredi.

Malgré un prix imbattable de 251 roupies (3,30 euros), les composants internes tiennent la route. Le téléphone dispose d’un écran IPS de 4 pouces, avec une résolution qHD (960×540 pixels), une batterie amovible, un processeur quatre cœurs Qualcomm cadencé à 1,3GHz, 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire interne, pouvant être étendu à 32 Go via une microSD. L’appareil se connecte à la 3G et tourne sous Lollipop 5.1, l’avant-dernière version d’Android.
Ces caractéristiques sont du niveau des smartphones qui sortaient il y a cinq ans, ce qui a permis de tirer les prix vers le bas. En 2014, Mozilla avait présenté un smartphone à seulement 25 dollars, développé en partenariat avec le constructeur chinois Spreadtrum.

CbbJbapUkAE5LRZ

En se référant aux images publiées à l’origine par NDTV, le téléphone ressemble à une version plastique de l’iPhone 6. Tout y est: APN sur le côté gauche, bouton d’accueil, micro et haut-parleur en bas, volume sur la tranche gauche. La coque arbore le drapeau indien, ainsi que l’inscription du modèle. Quelques applications sont préchargées, comme WhatsApp, Facebook et YouTube.
Au début du mois, Ringing Bells avait tenté une expérience similaire avec le Smart 101. Un smartphone proposé à 3000 roupies (44 dollars), avec de la 4G, un écran IPS de 5 pouces avec une résolution de 960x 480 pixels, 1 Go de RAM, un SoC quatre cœurs de 1,3 GHz (carte mère) et 8 Go de mémoire interne. Ce dernier utilise aussi Lollipop 5.1.

Dans un courrier adressé au ministre des Télécoms, Ravi Shankar Prasad, les industriels des Télécoms fait part de leur inquiétude sur le prix de ce téléphone qui pourrait «perturber le marché idien», et déploré la présence de membres du gouvernement à ce lancement. D’après eux, les coûts des composants seraient à eux seuls dix fois plus chers que le téléphone. Les industriels du mobile demandent davantage d’explications sur le financement de ce projet.

 

source : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/02/17/32001-20160217ARTFIG00273-un-smartphone-a-moins-de-4-euros-devoile-en-inde.php

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here